News de Polynésie : J’ai chanté la Marseillaise au Président

News de Polynésie : J’ai chanté la Marseillaise au Président

Le président de la République, Emmanuel Macron est arrivé sur le territoire polynésien le samedi 24 juillet pour un déplacement de 4 jours. C’est sa première visite présidentielle,  François Hollande était venu en février 2016.

Le mardi soir, il a tenu à adresser un message plus large dans un discours très attendu à la Présidence.

J’ai reçu un mail, ainsi que les autres bénévoles de l’association Transhépate Tahiti et ses Îles, de la direction de la santé, nous invitant nominativement à nous rendre au siège de la présidence de la Polynésie française afin d’assister au discours présidentiel.

Nous nous sommes présentés à l’entrée où des agents de sûreté, selon le protocole, nous ont identifiés (carte d’identité et carte d’invitation) puis ensuite, des agents de sécurité sont intervenus pour la fouille des sacs à main. C’était très marquant !

Le jardin était magnifique, une immense pirogue à voile, emblème du drapeau polynésien était au centre du lieu de réception. Au fond, un très grand chapiteau, magnifiquement décoré de produits locaux, pouvait rassembler un nombre important de personnes.

Le discours devait commencer à 17h mais l’attente a été longue. Pour tromper l’impatience, j’ai partagé mes jolis macarons… Un des membres étant diabétique, m’a remerciée car elle était en hypoglycémie. Enfin vers 19 heures, le président et sa suite arrivent. Les élèves de la chorale de l’école du Conservatoire ont entonné d’abord l’hymne territorial en langue tahitienne suivi de la Marseillaise. Comme j’ai subi une trachéotomie en 2008 après ma transplantation hépatique, ma voix est diminuée mais j’ai tout même poussé la chanson, que j’avais révisé trois jours auparavant,  en chœur avec tout le monde, c’était magnifique !

Après l’allocution du président du pays, Édouard Fritch, le président de la République s’est exprimé longuement sur les sujets forts de sa visite. Nous avons été impressionnés et heureux d’avoir pu écouter et admirer en direct.

 

Valérie Wong

Transhépate